Julien

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique


Article par Julien

Sortie Penhir 2017

Sortie Penhir 2017 :
Le week end de la Pentecôte est le moment de la traditionnelle sortie du Club VOL à Penhir, près de Camaret-Sur-Mer.
Cette année, ce sont une trentaine de volistes qui se sont retrouvés sur ce site splendide toujours impressionnant pour qui ne le connaît pas. Nous avons eu un temps superbe les deux premiers jours, le lundi nous a offert une petite tempête nous avons ainsi vu le site sous deux facettes bien différentes.
Débutants en nombre comme confirmés ont profité des grandes voies et des couennes avec vue (et parfois pieds) sur mer.

{lang: 'fr'}

Colo VOL alpinisme 2016

La colo a débuté le samedi 30 juillet dans la vallée d’Evolène en Suisse (canton du Valais). C’est à cet endroit que sont réunis 43 sommets de plus de 4000m.
Nous n’étions que 4 volistes motivés cette année, et ce fut la première en ce lieu pour chaque participant. Le plaisir de la découverte des paysages suisses a été totale.
Basés au camping de Moligon à 1500m d’altitude, l’endroit été parfait pour le départ vers les sommets.

Le temps de s’organiser pour la première course du lundi 1 août, le samedi a été consacré à de l’escalade non loin du camping. De nombreuses voies d’une ou de plusieurs longueurs.  Ce fut un bon échauffement physique pour un début de semaine.
Le dimanche nous sommes montés pour une première course, direction la cabane des Vignettes (cabane est le nom pour désigner un refuge ici en Suisse). 3h30 de montée et 1200m de dénivelé (départ d’Arolla à 2000m d’altitude).

28080763854_83575ffce3_z

Le départ depuis Arolla à 2000m

28848244984_e12a16938f_z

Etienne ouvre la voie

Montée vers la cabane des Vignettes

Montée vers la cabane des Vignettes

La suite >

{lang: 'fr'}

Colo Alpi VOL 2015

Du 04 au 14 juillet 2015 a eu lieu la colo alpi VOL dans le massif des écrins proposé par Étienne, le chevronné. Le lieu de rassemblement était le camping d’Ailefroide, les amateurs de montagne du club étaient invités à venir partager leur passion. En fonction des envies de chacun, un programme est décidé au jour le jour, bloc, couenne, grandes voies ou courses d’alpi, il y a beaucoup de possibilités dans ce secteur.

Nous étions 6/7 motivés pour suivre Étienne, il y avait des débutants, des expérimentés et des confirmés. Sachant qu’à nos côtés au camping se déroulait un stage d’alpi organisé par le CR. Nous avons pu alors échanger des idées de courses et de programmes.

Comme on ne vient pas dans ce massif pour faire du bloc ou même de la couenne, et que la colo s’appelle colo alpi, la semaine a été tournée vers les sommets. Trois belles courses ont été réalisées :

1ère course : Les Agneaux

Une première sur le dimanche et le lundi, objectif « Les Agneaux », 3600 mètres environ (départ 1800m au niveau du Pré de Mme Carle).

Course mêlant neige et rocher. Le dimanche nous sommes monter au refuge du Glacier Blanc (2H et 700 m de dénivelé) pour faire un bivouac (belle étoile) sympa. Levés le lendemain à 4H, nous sommes partis aux environs de 5H vers le sommet qui a été atteint vers 9H30.

Après une bonne pause pour profiter de la vue, la descente s’est faite tranquillement, la course s’est terminée vers 15H par une bonne petite mousse du coin à l’auberge du pré de Madame Carle.

2ème course : Pic Coolidge par le glacier noir et le col de la Temple

La suite >

{lang: 'fr'}

Cours compétition du 3 octobre : vous aimez le physique ?

Vendredi dernier, le cours d’escalade n’en a pas vraiment été un, en tout cas cela a été le sentiment de la plupart d’entre nous !

Oui, Vincent nous avait concocté une séance de … musculation : après deux voies de chauffe (on a quand même grimpé un peu), nous avions trois séries de muscul à réaliser avec à la fin de chaque une voie de niveau max-1.

La série se composait de gainage (2 à 3 minutes à se lancer un poids entre partenaire), de 30 pompes, de 30 montées de jambes sur barre, de 10 tractions et de 30 dips. Autant dire que faire une voie derrière ça n’est pas une mince affaire.

Nous avons pratiquement tous réussi à aller au bout de la séance, non sans mal, et surtout avec de nombreuses courbatures durant les jours qui ont suivis. Alors que oui oui, nous nous étions étirés sur les directives de Vincent.

Mais il nous l’a promis, c’était la dernière séance de physique !

La semaine prochaine, Vincent n’étant pas parmi nous, les consignes sont de travailler une voie de notre niveau max. A chacun son projet.

{lang: 'fr'}

C’est quoi le cours compétition du vendredi ?

Voici un petit article, qui j’espère débute une série, pour vous raconter les séances du groupe compétition de VOL (vendredi 18h-20h). Peut-être cela donnera envie à certains de s’inscrire l’an prochain : c’est dur, mais l’ambiance est bon enfant.
Rappelons que ce cours est encadré par Vincent Richard du CD35, il est destiné à tous ceux qui veulent progresser dans leur escalade. Leurs membres s’engagent uniquement à s’inscrire à une compétition dans l’année. Il n’y a pas réellement de niveau demandé, même si un niveau 6a permet d’utiliser toutes les lignes de grimpe de la salle Félix Masson.

La plupart du temps, l’entrainement commence par un échauffement sous forme de petits exercices physiques. On y fera quelques pompes, quelques abdos, du gainage … beaucoup de gainage.

Ce vendredi, nous étions une belle quinzaine de grimpeurs motivés.
Après l’échauffement classique, la séance était orientée volume : l’objectif était de réaliser le maximum de voies en augmentant, toutes les deux voies, la cotation d’une unité. Exemple : partant du niveau max-4, on enchaine 2 5a, 2 5b, 2 5c, 2 6a, etc. (Enfin à tour de rôle avec le partenaire).
La série s’arrête lorsque les deux grimpeurs du binômes chutent deux fois.

Commençant dans un niveau assez facile par rapport à son niveau max, on arrive dans celui-ci avec 8 voies dans les pattes, les chutes viennent rapidement.

Ceci était donc le gros de la séance, mais une surprise du chef nous attendait à l’issue de cet exercice : trois belles séries de musculation avec 30 dips (triceps), 30 montées de pieds sur barre et 10 tractions dans chacune.
Bon, rassurons nous, personne n’a eu le temps de faire les trois séries, et heureusement car je pense que les courbatures étaient déjà bien présentes pour la plupart d’entre nous samedi matin !

Alors vos impressions ? Avez-vous envie de nous rejoindre l’an prochain ?

{lang: 'fr'}