Les 20 ans de VOL

Du jeudi 17 au dimanche 20 juin 2010, Vertical Ouest Loisirs (V.O.L), club de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade à Rennes, fêtait ses 20 ans. Créée en 1989, V.O.L. est rapidement devenu un acteur majeur de la vie locale avec au cœur de ses projets la promotion de ses activités (escalade, alpinisme, canyon) auprès du plus grand nombre. Il était donc important de fêter dignement cet événement, en proposant de nombreuses animations sur 4 jours.

Les jeudi et vendredi après-midi, le club accueillait les scolaires du quartier pour leur faire découvrir ses activités. Près de 200 enfants ont ainsi pu goûter aux joies de l’escalade en moulinette, de la progression sur un pont de singe, de la descente en tyrolienne… sans négliger l’aspect intellectuel au travers de différentes énigmes, ou apprentissage des noeuds de corde. Tous se sont bien amusés, et le club espère avoir suscité des vocations et motivé de futures recrues !

Vendredi soir, une soirée spectacle était présentée par les adhérents. Après que Sylvain ait officiellement inauguré l’évenement, tous les invités se sont retrouvés autour du verre de l’amitié. Vers 21h, Sylvain, Benoit, Luc et Michel, qui se sont succédés à la présidence du club, ouvrent le spectacle par un discours. 20 ans, c’est beaucoup de souvenirs. Par des mots mêlant sérieux, humour, et avec parfois beaucoup d’émotion, ils décrivent l’histoire du club et les moments qui les ont marqués.

Le discours se termine en musique, Luc ayant apporté sa guitare et préparé une chanson qu’ils interprêtent avec quelques autres invités piochés presque au hasard dans le public.

Dans la foulée, place aux artistes ! Des artistes amateurs, tous adhérents à V.O.L., qui ont passés leurs soirées depuis plusieurs semaines à répéter, pour proposer au public un spectacle mêlant danse et escalade. Les tableaux variés vont s’enchaîner pendant une heure, mêlant à la fois grâce, action, sensualité et le tout avec beaucoup d’humour !
Ce sont tout d’abord Léna et Benoit qui ouvrent le bal, par une chorégraphie accrobatique sur la dalle.

Changement d’ambiance, c’est au tour de Loic et Louis de faire une entrée fracassante sur la scène de Félix Masson, en tenue de ski et sur la musique de “Fous ta cagoule” ! Alors qu’ils commencent une ascension synchronisée dans le dévers de droite, la musique change peu à peu… Place à “You can leave your hat on” de Joe Cocker, morceau servant de BO au torride film “9 semaines et demie”. La température monte, Loic et Louis se séparant petit à petit de leur cagoule, anorak, grosses chaussures, tee-shirt, pantalon et… ça sera tout, il y a des enfants dans la salle !

Alors que nos deux strip-escaladeurs disparaissent en haut du mur, les premières notes de Prodigy et son tube “Smack my bitch up” se font entendre. Sur le dévers de gauche, Damien et Diego font leur apparition et commencent à descendre le mur en désescaladant… la tête en bas ! Pirouette, sauts, et simulation de combat, les 2 grimpeurs termineront leur descente toujours la tête en bas, et main dans la main, sous les applaudissements du public.

Retour sur le dévers de droite, pour une descente de Loic et Louis en rappel, la tête la première. Décidément !

Sur la dalle, Léna et Benoit font leur retour.

Place maintenant à l’action et au suspens… Et qui mieux que l’agent 007 pour incarner ces thèmes ! Sur la musique de “Goldeneye”, Aurélie et Caroline se présentent sur scène, campant de séduisantes James Bond girls, tout en dorures et en pailettes. Après une chorégraphie au sol, elles vont grimper les 2 dévers jumeaux pour aller y chercher un mystérieux code qu’elle nous dévoileront en redescendant la tête en bas : 1989-2010. Ca ne vous rappelle rien ?

Qui dit James Bond dit forcément méchants adversaires. Ils sont 3, incarnés par Matthias, Stéphane et Vincent, cachés en haut du grand dévers de Félix Masson. Après une descente en rappel (certains s’avérant meilleurs que d’autres à cet exercice…), ils rejoignent au sol nos 2 James Bond girls alors que James lui même fait son apparition. Olivier, dans le costume réglementaire de l’agent 007, aide alors Aurélie et Caroline à se battre contre les méchants. Combat simulé, même si quelques vrais coups ont été néanmoins involontairement portés… Les gentils gagnent forcément, mais les méchants ont laissé une bombe en haut du mur ! James se chargera d’aller la désamorcer in-extremis, grâce au code indiqué par ses deux assistantes.

Après toutes ses émotions, retour sur la dalle de droite pour le tableau final de Léna et Benoit. Quand le ballant que les grimpeurs connaissent bien peut s’avérer également si gracieux !

Beaucoup se sont demandés pendant la soirée ce qu’étaient ce grand drap blanc et ces grosses prises en bois présents dans la cheminée entre les 2 dévers. Ils ont eu leur explication lorsque Loïc et Jean-Marie font leur entrée sur scène. Après un sketch burlesque, digne des meilleurs Laurel et Hardy, Jean-Marie sort de son sac 2 piolets-traction. Le public peut ainsi assister à une démonstration de try-tooling, discipline que l’on ne voit pas tous les jours, à mi-chemin entre l’escalade et la cascade de glace.

Pour terminer, direction le Pérou. Sur un air de flûte de pan, Claire et Sylvain, Léna et Benoit, accompagnés de leurs enfants font leur apparition en tenue traditionnelle péruvienne. Ils installent un bivouac (merci la tente 3 secondes !) pour y passer une très courte nuit. Après quelques minutes de sommeil, Sylvain prend la direction de la montagne (la cheminée), pour entamer son ascension. Au sommet, surmontant toutes les difficultés techniques, il décroche un drap orné d’une magnifique peinture représentant les 20 ans de V.O.L. ! Ainsi se termine le spectacle, sous les applaudissement du public.

Les artistes viennent saluer tous ensemble, et tout le monde se retrouve autour d’un dernier verre pour commenter la soirée.

Le week-end ne faisant que commencer, et après le succès du spectacle de la veille, les bénévoles du club se sont immédiatement remis au travail le samedi.
Tout l’après midi, les portes du gymnase Félix Masson se sont ouvertes au grand public. Les visiteurs pouvaient, au fil de différents stands et panneaux photos mis en place par Magali, découvrir toute l’histoire du club et l’ensemble des activités qu’il propose. Les plus sportifs pouvaient également aller s’essayer à l’escalade sur notre mur, l’occasion de se faire les bras, voire de se découvrir une nouvelle passion !
Dès 17h, pas de répit, il est temps de démonter et de ranger la salle. Les petites mains des bénévoles se mettent donc en action, et en une petite heure le gymnase Felix Masson est vidé. Direction la salle du Cercle Paul Bert Le Noroît pour préparer la conférence de la soirée !
En effet, pour fêter dignement cet évenement, V.O.L. a souhaité inviter une grande personnalité de l’escalade à venir débattre avec les adhérents et tous les amateurs de grimpe. Daniel Du Lac a eu la gentillesse d’accepter notre invitation.

Champion de France, champion d’Europe et vainqueur de la coupe du monde de bloc en 2004, Daniel est venu nous parler de son voyage au Mali en 2006, et notamment de son ascension de la Main de Fatima. Après un diaporama de magnifiques photos d’escalade, mais aussi de la vie de tous les jours dans ce pays, le public a pu assister à la projection du film de Daniel “Un désert vertical”. Un vrai film d’escalade, ou les amateurs de belle grimpe ont pu observer Daniel dans les meilleures moments des 15 longueurs de cette voie (la plupart dans dans le 7, et même une longueur dans le 8), tout en découvrant la région et le spectaculaire paysage environnant. Suite à la projection, Daniel a bien voulu répondre aux questions du public et procéder à une séance de dédicaces de son DVD. La soirée s’est terminée dans la bonne humeur générale autour d’une bonne table !

Après une courte nuit, une trentaine d’adhérents se sont données rendez-vous dimanche matin sur le site du Mont Dol pour une journée grimpe. Après un petit échauffement dans les secteurs Pyramide ou Arboretum, place au pique-nique sur l’herbe. Le soleil est de la partie, et les tubes de crème solaire sont de sortie ! Après la sieste, direction le secteur du Hangar pour la plupart. Suite à la fatiguante semaine de préparatifs de cette fête, les performances n’étaient pas forcément au rendez vous pour tous, mais qu’importe, la bonne humeur était là ! En fin d’après midi, certains repartent vers Rennes quand d’autres continuent de grimper jusqu’à la nuit. Certains même terminent la journée en s’offrant une petite crêpe en terrasse sur le sommet du mont, pour savourer le week-end écoulé tout en discutant des prochaines vacances… à la montagne forcément !

Au final, un week-end réussi pour fêter les 20 ans d’une association au sein de laquelle il fait bon grimper, mais aussi bon vivre. Merci à tous les bénévoles qui l’ont rendu possible, et à Daniel Du Lac pour sa venue et sa générosité. De grands moments et de beaux souvenirs que beaucoup aimeront à se rappeler, dans 10 ans ou même avant, en étant fiers de pouvoir dire “j’y étais” !

{lang: 'fr'}